• Les réponses à vos questions sur la SEGPA.

    Sur les réseaux sociaux, je vous ai demandé de me poser des questions ayant rapport avec la SEGPA en général pour faire une FAQ sur cette partie peu connue du monde de l'Education Nationale. Voici donc les questions ... et mes réponses sur un univers que je fréquente depuis déjà deux ans.

    (Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à les laisser en commentaire, j'y répondrais avec plaisir)

    Quels sont les profils des élèves de SEGPA ? 

    Les profils sont assez divers. Les élèves sont souvent multi-dys, certains présentent des troubles du comportement mais en général ce sont des retards dans les apprentissages qui font que les élèves sont en SEGPA.

    Est-ce que les élèves de SEGPA peuvent être porteurs de handicap ? 

    Oui, ils peuvent être porteurs de handicap. Dans ce cas là, ils ont (normalement) une reconnaissance MDPH et sont donc suivis avec des ESS régulières. Mais ce n'est pas la majorité des élèves. Cela varie d'un collège à l'autre. J'ai déjà des SEGPA avec 10% d'élèves MDPH comme d'autres à 33 %.

    Faut-il un dossier MDPH pour entrer en SEGPA ?

    Non , il ne faut pas forcément un dossier MDPH pour rentrer en SEGPA. Cependant, comme je l'ai dit juste avant, il y a des élèves MDPH en SEGPA. 

    L'entrée en SEGPA se fait sur dossier. Ce dossier doit être fait dès le CM1 car il est long et complexe. 

    Pourquoi les élèves sont orientés en SEGPA ? 

    Les élèves sont orientés en SEGPA à cause d'un retard dans les apprentissages fondamentaux de l'école primaire. Ils n'ont pas le niveau de CM2 et se situent en général à leur entrée à un niveau CE2/CM1. C'est une chance pour eux d'être orientés en SEGPA car ils vont être "protégés" et pouvoir mieux construire leur orientation professionnelle par la suite. 

    Quel est le suivi autour de ces élèves ? 

    Chaque élève à ce que l'on appelle un PPS. Un projet personnalisé de scolarisation qui le suit tout son collège. C'est un peu son carnet de vie au collège avec toutes les aides, les objectifs par période, ... 

    Nous faisons aussi des réunions de synthèse chaque semaine afin de parler des élèves mais aussi des projets et de la vie de la SEGPA. Il y a aussi les suivis propres à chaque élève comme par exemple les ESS, ou bien les SESSAD et les rdv avec des éducateurs dans certains cas. 

    Quelques élèves ont aussi des rdv extérieurs tels que l'orthophoniste, le psychologue ou bien le psychomotricien. 

    A l'issue de la scolarité au collège en SEGPA, vers quelles voies peuvent se diriger les élèves ? 

    Plusieurs solutions s'offrent aux élèves à la sortie de la 3e. Généralement, ils vont en CAP. Certains sont en apprentissage d'autres en lycée professionnel. Les élèves peuvent aussi aller en ULIS Lycée, en MFR ou bien encore en EREA. 

    Les choix sont donc multiples et les élèves sont dans les cas que j'ai vu rarement sans affectation. 

    Existe-t-il des lycées SEGPA ?

    Non, pas de lycée SEGPA mais des ULIS lycée. L'équivalent serait l'EREA pour le lycée. 

    C'est quoi la différence avec l'ULIS ?

    L'ULIS est un dispositif pour élèves présentant un handicap alors que la SEGPA est un dispositif pour élèves en grandes difficultés scolaires. Les élèves d'ULIS ont une classe de référence dans l'ordinaire dans laquelle ils sont inclus ce qui n'est pas le cas des élèves de SEGPA.

    On rentre en ULIS obligatoirement avec un dossier MDPH donc ils sont considérés comme handicapés. Les élèves ont aussi un niveau moindre en ULIS qu'en SEGPA.  

    Pour être clair les ULIS ont souvent un niveau fin de cycle 2 / début de cycle 3 à la fin de leur 3e.

    Les SEGPA c'est fin cycle 3 / début cycle 4 et les élèves MDPH de SEGPA c'est en grande partie pour des dys. 

    Les classes de SEGPA sont composées en moyenne de combien d'élèves ?

    Les classes de SEGPA sont composés de maximum 16 élèves par niveau. Mais cela peut monter à 17 (18 je ne suis pas certain). 

    Tout dépend aussi de la taille de la SEGPA. Il existe des SEGPA 48 élèves et des SEGPA 64 élèves. 

    En SEGPA 48, les effectifs sont plus faibles et on peut avoir 12 élèves de 5e et 6 de 3e par exemple.

    Comment gérer un groupe classe de SEGPA ?

    Chaque groupe classe est unique. De plus, sur certains cours les classes sont regroupées et cela change complètement le comportement de certains élèves. C'est donc une gestion que je dirais "heure par heure". Chaque cours est différent. On peut, avec une même classe, avoir une heure géniale où l'on avance et l'heure du lendemain horrible où rien n'est fait. C'est donc assez difficile de gérer un groupe classe. Il n'y a pas de formule magique mais le fait de changer d'activité régulièrement dans l'heure ou bien même de passer par le jeu peut aider. 

    Comment installer un climat propice aux apprentissages ? 

    Ce n'est pas simple. Il faut faire preuve de souplesse et ne pas les braquer. Il faut en permanence être dans la compassion et dans l'écoute. Ce sont souvent des élèves qui sont en souffrance avec l'école. La disposition de classe joue aussi énormément. Il faut souvent varier le format de travail (individuel, binôme, groupe) et jouer aussi avec l'espace pour les faire bouger et varier le placement des tables (en U, en îlots,...)

    Comment gérer plusieurs niveaux (6e/5e/4e/3e) ?

    C'est ce qui donne son charme à la SEGPA. On ne gère pas forcément des niveaux de classe en français et en maths mais plutôt des niveaux d'élèves. La gestion vient avec le temps. Au début c'est assez compliqué car c'est un univers complètement inconnu pour un PE. Mais cela vient vite avec le temps. Il ne faut pas avoir peur des différents niveaux et faire plutôt en fonction des capacités de chaque élève. 

    Quels outils utiliser pour la gestion de classe ? (par exemple en maternelle, on chante pour se calmer)

    Chaque prof à "ses trucs" pour la gestion de classe. Moi je fragmente mes séances avec forcément des rituels en français et en maths afin de les faire rentrer dans le travail. 

    J'utilise aussi les émotions et ses divers systèmes afin de poser des mots sur des comportements. Cela apaise les tensions dans la classe. Après, il ne faut pas hésiter à recadrer les élèves. Cela m'est déjà arrivé de stopper un cours et de partir sur un débat ou même une explication afin d'apaiser des conflits. Souvent, ces derniers viennent  de la cour de récréation et c'est donc compliqué de les résoudre en classe. 

    Quelle première journée ? 

    Deux types de première journée dans mon collège. 

    Celle des 6e qui est complète avec diverses activités et la découverte du collège seuls sans les autres niveaux. 

    Celle des 5e/4e/3e qui passent la matinée avec le Prof principal et la reprise des cours de l'emploi du temps dans l'après-midi.

    Quels programmes appliquer ? 

    Il faut appliquer dans la mesure du possible les programmes du cycle 3 et cycle 4. Il arrive très souvent de faire du cycle 2 en début de collège afin de revoir les bases ou de les construire surtout en lecture et en graphie.

    Après l'objectif est de valider le cycle 3 en fin de 3e afin d'obtenir le CFG (certificat de formation générale). Pour obtenir le brevet des collèges professionnel, il faut valider le cycle 4 et donc suivre des programmes qui sont adaptés soit par les professeurs soit directement par des textes officiels pour les matières scientifiques (hors mathématiques). 

    Les élèves peuvent-ils passer le DNB ?

    Oui, ils passent le DNB Pro. C'est une variante plus orientée vers le monde professionnel mais avec les mêmes épreuves, au même moment et de la même durée. Juste les sujets qui sont différents mais le niveau est assez complexe pour les élèves de SEGPA. 

    Quels manuels utiliser ? 

    J'utilise très peu les manuels. Pour l'histoire et la géographie, j'adapte les consignes des manuels de l'ordinaire. Pour le reste je fais mes banques d'exercices dans les manuels de cycle 3 ou bien je crée des ateliers. Je préfère adapter mes séances en créant des outils sur mesure qu'en reprenant des livres.  

    Comment différencier efficacement ? 

    Pour différencier, il faut bien connaître ses élèves. D’où l’intérêt de faire des évaluations diagnostiques en début d'année. Après, c'est vraiment de l'individualisation avec chaque élève. Ce n'est pas simple et impossible à réaliser sans avoir du bagage en SEGPA. Je commence à la troisième rentrée à vraiment le faire. Mais cela demande du temps et aussi une connaissance parfaite des élèves. 

    Est-ce que ça nécessite une pédagogie et une didactique particulière ?

    Bien sûr, c'est véritablement un autre monde. Le frontale est difficile avec eux. Certains ont besoin de supports adaptés, d'autres ont des difficultés pour écrire. Il faut vraiment changer sa façon de faire. Les groupes classes étant plus petits, il faut aussi adapter ses séances. Il faut privilégier la manipulation et le dialogue avec les SEGPA.

    Y a -t-il des inclusions hors SEGPA ? 

    Dans la mesure du possible oui. Mais ce n'est pas simple et cela implique énormément de contraintes dans les emplois du temps. Il faut aussi que l'élève concerné par ce que l'on nomme un PASS soit motivé. On peut faire des PASS dans n'importe quelle matière. Pour ma part j'en ai fait en mathématiques et en anglais. Tout dépend aussi de la volonté des profs du collège d'accueillir nos élèves.

    Peut-on réintégrer le cursus ordinaire ?

    Oui c'est possible, mais c'est très rare. J'ai juste entendu parler d'un élève dans ma zone géographique !

    La SEGPA est-elle vraiment inclusive ? 

    A mon sens non, cela dépend vraiment du bon vouloir des équipes du collège mais aussi des moyens fournis. Si les classes du collège sont à faibles effectifs, oui c'est possible d'inclure à 100 % mais c'est déjà compliqué et pas forcément adapté à chaque élève. 

    Sinon, je pense que c'est impossible malheureusement.

    Où vont tes élèves en stage ? 

    Mes élèves vont en stage dans les entreprises locales. Ils ont 2 fois 1 semaine de stage en 4e et 4 fois 2 semaines en 3e. La recherche de stages est assez complexe mais dans l'ensemble les élèves trouvent. Ils vont souvent chez les boulangers, les artisans, les grandes surfaces, les garagistes, ...

    Y-a-t-il des AVS/AESH en SEGPA ? 

    Non, il n'y pas d'AESH en SEGPA dans mon académie mais cela existe dans certaines comme celle du pas de Calais et de Nouvelle Calédonie. Il me semble avoir entendu que dans de rares cas cela existe mais dans mon département non !

    Peut-on être PE en poste définitif en SEGPA sans passer le CAPPEI ? Doit-on obligatoirement le passer? 

    Non, on ne peut pas être PE à poste définitif en SEGPA sans passer la certification qui se nomme le CAPPEI. Cependant, on peut être nommé PE en SEGPA à titre provisoire dès l'année de T1! Il n'est donc pas obligé de le passer mais à terme, si on veut rester en SEGPA il faut passer le CAPPEI.

    Es-tu le "prof principal" des classes de SEGPA? Si oui quel est ton rôle? 

    Oui, je suis prof principal d'une classe de SEGPA. Mon rôle est le même qu'un prof principal classique du collège. La différence notable est sur le plan comptable. Nous ne sommes pas payés pour être professeur principal contrairement aux collèges du secondaire. Au final, nous sommes des professeurs référents de nos classes.

    Comment s'articule l'emploi du temps d'un prof de SEGPA ?

    Un PE en SEGPA a 21h devant élèves + des heures de synthèse (1H30 chez moi). Il a un emploi du temps type prof de collège. Ce sont des heures fixes mais il peut ne pas travailler le mercredi, il peut finit plus tôt, il peut avoir des heures de creux. C'est assez déroutant au début mais on s'y habitue très très vite et c'est agréable !

    Ça ressemble à quoi une semaine type en SEGPA ?

    Une semaine type en SEGPA ressemble à une semaine de collégien classique. Il faut juste prendre en compte que les 4e et les 3e ont respectivement 6h et 12h d'ateliers de découverte professionnelle par semaine. C'est donc une vie de collégien. 

    Pour les profs, c'est pareil. Une semaine est composée des 21h de cours + des synthèses. 

    En tant que PE en SEGPA, quelles matières peux-tu enseigner ? 

    Tout dépend des collèges et des heures données aux PE. Mais, au final, on peut TOUT enseigner. Oui tout même l'EPS ou bien encore la musique. 

    As-tu des animations pédagogiques sur le rôle d'un PE en SEGPA ?

    En SEGPA, les animations pédagogiques ne sont pas obligatoires. Cependant, la circonscription propose des animations (sur le temps scolaire en général). C'est donc au bon vouloir de chaque enseignant. 

    Comment sont les relations entre les PE de SEGPA et les profs du collège ? 

    Les relations dépendent des collèges et de l'équipe dirigeante du collège (directeur de SEGPA compris). 

    J'ai connu un collège où les relations étaient assez complexes et un autre où les PE sont bien intégrés. C'est vraiment variable mais dans l'ensemble nous sommes vus comme des "sous-profs". C'est à nous de faire nos preuves et de montrer que l'on a notre place. D'où la difficulté de la SEGPA à s'intégrer au collège. Souvent, les locaux de SEGPA sont dans un coin du collège voir hors du collège dans certains cas ce qui complique encore les choses. 

     

    Voila, j'espère avoir répondu à toutes vos interrogations et que la SEGPA vous sera moins inconnu en lisant cet article ! 

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Aude62
    Dimanche 29 Septembre 2019 à 23:07
    Bonjour. Dans ton académie il n y a pas d aesh mais il y a des académies où il y en a (pas de Calais, nouvelle Calédonie par exemple)
      • Lundi 30 Septembre 2019 à 07:16

        Merci de cette information ! Je vais compléter l'article ! 

    2
    Marylor
    Vendredi 8 Novembre 2019 à 22:06
    Tu n’es pas au courant mais il a déjà existé des AESH en SEGPA dans le 76. c’etait dans ma classe pour un élève sourd. Cela existe d’ailleurs peut être encore car il suffit d’un élève MDPH avec une notification d’accompagnement pour que cela existe. Il n’y a aucune raison que cela n'arrive pas à nouveau. Il n’y a pas de texte qui interdise ce suivi si cela était un besoin d’un élève de SEGPA.
      • ML
        Lundi 12 Octobre à 18:52

        Les AESH peuvent être en SEGPA uniquement pour des élèves qui ont un trouble sensoriel (vision, audition). C'est le seul cas où un élèves MPDH peut avoir un accompagnement humain car la SEGPA est déjà l'outil de compensation du handicap et il ne peut y avoir double compensation.

    3
    Angel
    Lundi 25 Novembre 2019 à 14:27
    Vos questions sont vraiment déroutante. Vous devriez avoir honte de parler d'une bande jeune élèves comme '' des cas à part.'' ce sont des jeunes, comme des collégiens classique. C'est quoi cette question/réponse '' comment ça se passe en classe segpa '' et la réponse '' des fois bien, des fois c'est horrible.. '' si ça ne va pas, retourné avec les généraux, mais le soucis sera exactement le même ! Vous vendez du rêve sur le net pour les jeunes parents pessimiste. La réalité, c'est qu'une fois rentrée en segpa, l'élève est condamné à un métier manuel. Ne dite pas qu'il est possible de le renvoyer en cursus normal, c'est faux. C'est impossible. Les animations pédagogique sont quasi supprimé, les voyages scolaire à l'étranger sont banni, car '' inutile pour eux ''.. Montrez l'envers du décors, la discrimination, l'impossibilité de faire des études général, en deux ans vous n'avez pas encore vu ça. Prenez le temps et regardez bien. Pourquoi certain cours sont plus dur que d'autre ? Parce que vous croyiez que vos élèves sont trop bêtes pour voir à quel point on les juges incapable d'étudier, vous croyiez qu'ils ne remarquent pas que les ateliers manuel sont fait uniquement pour leur dire '' travail tes mains, tu n'as que ça ! ''
      • Lundi 25 Novembre 2019 à 20:06

        Bonsoir, peut-être devrais-je avoir honte oui !  Honte de vos mots. A aucun moment je dis qu'ils sont des collégiens "à part". ET oui de temps en temps en classe c'est horrible ... comme dans les classes classiques !  Je réfute, on ne fait pas forcément un métier manuel en sortant de SEGPA à terme ... c'est faux ! Il est vraiment possible de retourner dans le cursus normal, je l'ai vu et risque de refaire cette orientation cette année pour une sixième. Mes élèves sont partis en Ecosse. 

        Je montre l'envers du décor, la discrimination existe oui c'est vrai et oui il est possible de faire des études après la SEGPA. 

        J'ai honte de lire vos mots qui me touchent et montre votre ignorance envers mes élèves. Je leur répète sans cesse qu'ils n'ont pas que leurs mains mais qu'ils ont aussi un esprit et un cerveau comme tout le monde. 

        Un seul mot résume votre commentaire ... ignorance ! 

    4
    lili
    Mardi 7 Janvier à 18:49
    Merci pour cet article...Et honte à vous "Angel " car c'est à cause de personnes comme vous que l'image segpa est pessimiste !
    5
    Marie G
    Mercredi 15 Avril à 01:20

    Bonjour,

    Je suis une ancienne élève de SEGPA et votre "Question-réponse sur ce cursus est assez juste. Mais pour essayer d'éclaircir vos propos je tenais à parler de mon parcours si cela peut vous intéresser vous, ainsi que vos lecteurs

    Je suis arrivée en SEGPA suite au simple souhait de mes parents. J'y suis restée durant quelques temps et j'avoue avoir été très malheureuse durant cette période.. J'ai fais de mon mieux pour prouver que la SEGPA n'était pas ce que l'imaginaire collectif croyait...Jusqu’à ce que mes professeurs se rendent compte que, selon eux, je n'avais rien à y faire... J'ai donc fait l'objet de ce que l'on pourrait appeler " une passerelle " entre le cursus dit SEGPA et celui dit "général" pour certains cours tels que ceux d'histoire et de français. Puis, je suis revenue en cursus général. Mes camarades me regardaient comme une bête curieuse et ce fut très difficile... J'ai eu mon brevet puis mon bac et aujourd'hui je me prépare à devenir notaire tout en ayant une vie d'élue locale depuis 4 ans.

    Je suis donc assez bien placée pour dire que notre vie ne se résume pas à un cursus ou une telle ou telle étiquette. Les SEGPA peuvent réussir avec de la volonté... Ils en sortiront forts et grandit...

    Merci pour votre travail. 

    Amicalement 

    Marie 

      • Mercredi 15 Avril à 07:59
        Bonjour,

        Merci à vous pour ce magnifique témoignage.

        Bravo pour votre parcours plein d'abnégation!
        Cela fait chaud au coeur de voir une si belle réussite.
    6
    Marie G
    Mercredi 15 Avril à 17:50

    C'est moi qui vous remercie pour ce que vous faites.

    Hésitez pas à revenir vers moi si vos lecteurs souhaitent en savoir plus, je serais ravie de vous aider dans votre "combat" contre ces croyances infondées

    :) 

      • Mercredi 15 Avril à 21:46
        Je suis preneur. J'attends de vos nouvelles !
    7
    Marie D
    Mercredi 6 Mai à 23:20
    Bonjour,

    Est ce qu'un profil d'enfant détecté EIP mais avec un TDAH reconnu MDPH qui est en 3eme (saut d'une classe) mais qui a ce jour est en p'ein décrochage scolaire car à accumulé un énorme retard depuis la 5eme peut prétendre à une orientation Segpa ?
    Merci de votre réponse
    Marie D
      • Jeudi 7 Mai à 08:12
        Bonjour, la SEGPA s'adresse à des élèves allant de la 6e à la 3e. L'intégration dans cette filière ce fait dès la 6e, est possible en 5e et rarissime en 4e. Il faudrait je pense privilégié une orientationnpost collège en CAP ou bien en EREA.
    8
    Maax
    Mardi 23 Juin à 23:24
    Bonjour, l'ulis n'est pas une classe d'inclusion comle vous le dites dans votre article mais un dispositif
      • Mercredi 24 Juin à 19:06

        C'est corrigé !

         

    9
    Maax
    Mardi 23 Juin à 23:26
    On parle de "prof référent" et non de prof principal
      • Mercredi 24 Juin à 08:11
        Très juste, mais jamais on va entendre ce mot malheureusement
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Chacha
    Dimanche 11 Octobre à 21:46
    Bonsoir j’aimerai quitter la segpa comment faire pour passer en général merci de votre compréhension ?
      • Lundi 12 Octobre à 06:54

        Bonjour, 

        Si c'est en tant que prof ... juste faire le mouvement.

        Si c'est en tant qu'élève alors il faut voir avec vos enseignants.

         

    11
    Nathalie
    Jeudi 15 Octobre à 14:08

    bonjour et merci pour votre vision et vécu de la SEGPA. Je suis professeure dans un lycée dit 'de bonne réputation' depuis très longtemps, et en réponse à Angel, qui est certainement très blessé par le système scolaire/éducatif, je peux dire les élèves en détresse se retrouvent partout et de plus en plus nombreux, même quand ils savent faire 'autre chose que se servir de leurs mains'. C'est notre société moderne qui les 'fabrique', cerveaux bien remplis ou pas! De plus, aller errer pendant des années à l'université sans trouver sa voie, avec un bac qu'on aura tout simplement donné au jeune, n'est pas forcément mieux qu'un élève très rapidement orienté dans une filière professionnelle mais qui aura un métier dans lequel il s'épanouira peut être. Ceci pour la vision d'ensemble.

    A titre personnel me voilà forcée de m'intéresser à la SEGPA -et j'en suis heureuse c'est une belle leçon d'humilité- car j'ai un petit fils actuellement en ULIS que l'Education Nationale déclare candidat à la SEGPA dès l'année prochaine, alors qu'il n'est qu'en CM1 (avec un an de retard)...très déroutant pour la famille, qui pensait qu'il poursuivrait ULIS au collège après son CM2...Dans mon esprit, les contenus de la SEGPA étaient encore plus légers que ceux des classes ULIS, les élèves d'ULIS ayant possibilité de rejoindre les classes dites normales en inclusion pendant la semaine...ce qui n'est pas le cas des SEGPA.

    Ce qui me questionne, et m'effraie je dois l'avouer, c'est que 16 élèves (voire plus) avec de graves difficultés ensemble, cela ne tire personne par le haut! Mon petit fils est volontiers stimulé par des enfants qui ont envie d'apprendre, mais je me dis que dans ce contexte ce ne sera que rarement -voire jamais- le cas... la pilule est dure à avaler.

    Cela ne remet pas du tout en cause le travail du professeur, c'est juste qu'il doit faire avec quantités de difficultés cumulées chez ces jeunes, avec la plupart du temps si j'ai bien compris, aucune aide extérieure: cela relève de l'héroïsme...en tout cas de la vocation. Je connais bien le terme de prédilection de l'Education Nationale:  'progression individualisée': il sonne particulièrement creux dans ces conditions... Et en effet il faut en priorité une dose extra-large d'amour et de patience pour chacun. Sans doute faut-il miser là-dessus: l'amour et la confiance que l'on peut porter au jeune fait des miracles, j'en suis persuadée. Bon courage pour continuer votre mission qui est belle.

     

     

      • Jeudi 15 Octobre à 19:27

        Bonsoir, 

        Merci pour votre témoignage et vos mots. 

        Pour vous rassurer le passage de l'ULIS école à la SEGPA est fréquent et il se négocie bien. Certes les enfants sont moins inclus qu'en ULIS mais cela n'empêche pas qu'ils suivent un enseignement adaptés à leurs besoins si particuliers. 

        Il ne faut pas avoir de craintes car la SEGPA est aussi un lieu d'épanouissement du jeune. 

         

        Bonne soirée

      • ML
        Vendredi 16 Octobre à 11:09

        après la circulaire de 2015 sur les SEGPA et le passage du cycle 3 sur la 6e du collège et selon le lieu où ira votre petit-fils, il faut savoir que la 6e SEGPA est normalement inclusive. Les élèves pré-orientés en SEGPA doivent suivre les cours de 6e dits "ordinaires avec le soutien des enseignants spécialisés. C'est donc une pré-orientation et en fin de 6e, le choix est fait, sur proposition de l'équipe, de rester ou non en SEGPA pour le cycle 4. Bien sur, toutes les "inclusions individuelles" sont possibles selon les besoins des élèves. La SEGPA est en mutation car il est évident que nos élèves sont voués à aller de plus en plus vers l'ordinaire, comme les élèves d'ULIS, et toujours avec l'appui des enseignants spécialisés qui sont les personnes ressources pour les besoins éducatifs particuliers de ces (oserais-je dire "ses") élèves.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :