• SEGPA : Un mot qui fait bien souvent peur à tout enseignant ne connaissant pas cet univers. Je vous ai donc demandé quels étaient vos craintes et vos a prioris sur ce mot. Je vais les détailler afin de vous montrer (du mieux que je le peux) la réalité sur la SEGPA. Bien sûr, il s'agit de ma vision des choses et elle n'est peut être pas la même partout et pour tous. Laissez un commentaire si vous voulez compléter ou bien si vous avez une autre vision des choses. 

    C'est parti : 

    - La gestion des comportements / de la classe : C'est le thème qui revient le plus souvent mais ce n'est pas forcément la plus grosse difficulté de l'enseignant à mon sens. La gestion est différente selon chaque classe et selon le lieu de la SEGPA ( grosse différence entre les SEGPA de campagne et de ville dans ma région). Cependant, pour aller plus loin, je dirais même que la gestion est fluctuante à chaque heure de la journée. Une classe ou même un élève peut aller bien une heure et complètement déraper l'heure suivante. C'est donc une facette que je trouve intéressante dans l'enseignement en SEGPA. On ne sait jamais ce qui va arriver d'une heure à l'autre et on s'adapte. 

    Malgré tout on peut gérer ce comportement au travers de plusieurs systèmes ou autres fiches de suivi. Cela dépend vraiment de chaque élève. Dans tout les cas, la gestion n'est pas plus difficile en SEGPA que dans une classe de primaire où il y a des élèves en attente d'ITEP, IME ... C'est juste une autre façon de voir les choses.  

    - La violence : Vrai et Faux. La violence en SEGPA n'est pas forcément plus présente que dans les autres classes du collège. Malgré tout, il ne faut pas oublier que ces élèves ont quelques manques par rapport au socle commun et donc pour certains n'arrivent pas à verbaliser leurs émotions ... par conséquent certains les expriment par la violence. De nouveau, cela dépend des SEGPA. Il m'est déjà arrivé de m'interposer dans une bagarre en classe entre 2 élèves de 3ème bien plus grands que moi! Cela fait tout drôle. Malgré tout, notre rôle est d'empêcher cette violence et là encore il existe de nombreux moyens de le faire. Il ne faut pas oublier que dans la majorité des cas les élèves sont des enfants "abîmés par la vie" et qu'il y a une forme de colère en eux qui peut ressortir de différentes façons ( violence physiques ou verbales ).   

    - "Les SEGPA" sont des élèves débiles : FAUX La SEGPA est là pour aider des élèves qui n'ont pas valider les acquis du primaire (cycle 2 et début de cycle 3). Ils ne sont pas débiles. Certains sont très manuels, beaucoup plus que les profs eux-mêmes de temps en temps. On peut apprendre d'eux. Cela m'est déjà arriver de prendre une leçon de soudure par un élève ! Les élèves de SEGPA sont riches et notre rôle en tant qu'enseignant est de développer cette richesse ! 

    - Les élèves sont provocants envers les adultes : Vrai et Faux ! Encore une fois, tout dépend des élèves. Ce n'est pas la majorité mais cela existe. Il faut en être conscient et vigilant sur ce point. Certains vont essayer de nous mener en bateau et d'autres vont faire cela dans notre dos. Il faut faire preuve de fermeté avec ces élèves sans non plus aller à l'affrontement. 

    - Les élèves sont stigmatisés par les autres élèves : Vrai mais notre travail est d’atténuer cela. Il y a quelques années, c'était encore très fortement le cas. Maintenant, je le pense de moins en moins grâce à l'action de certains enseignants qui ouvrent la SEGPA à tous les élèves du collège. Cette non-stigmatisation passe aussi par un travail de l'équipe dirigeante du collège (dont le directeur adjoint chargé de la SEGPA) afin d'inclure les élèves dans chaque moment du collège ( sortie / cross / semaine des langues ...) 

    - Gérer des ados : La gestion d'ados n'est pas la même que celle d'élèves de maternelle. Les problématiques ne sont pas forcément les mêmes ( notamment du point de vue de la sexualité). Cela demande un temps d'adaptation pour le PE qui débarque là dedans. Cependant, c'est un monde fabuleux où l'on peut avoir de grandes discussions avec les élèves. Bon d'accord, on peut aussi gérer des grosses peines de cœur ! Un autre point malheureux dans la gestion des ados est celui du suicide. C'est une thématique récurrente qu'il faut prendre en compte et qu'on apprend à gérer. Les scarifications ne sont pas rares et il faut prendre le temps de parler avec les ados afin de nouer une relation de confiance avec eux. Le dialogue permet de comprendre et de résoudre énormément de choses au collège. 

    - Le besoin énorme d'autorité pour l'enseignant : Vrai ... et faux. En SEGPA, comme ailleurs, le moment clé est septembre ! C'est à ce moment qu'il faut faire preuve d'autorité sous peine de passer une année très compliquée. Je suis de ceux qui pensent qu'il faut relâcher la vis au fur et à mesure sans trop laisser faire. Il faut donc être une main de fer dans un gant de velours. Il faut aussi jauger selon les classes et mêmes selon les élèves. Le curseur ne va pas forcément être le même avec un élève sortant d'ITEP en réintégration et un élève venant de CM2 ordinaire. 

    - Les classes ont un niveau hétérogène : VRAI ! Dans une classe il y a une multitude de niveaux ! Chaque notion enseignée est connue de manière différente et à un degré différent par chaque élève ! Il faut donc faire preuve d'anticipation, avoir une palette large d'activités et de remédiations ! Cela ne vient pas du jour au lendemain et il ne faut pas bosser jour et nuit sa première année. Le bagage se fait avec le temps et selon les besoins des élèves. A l'arrivée, cela fait une mallette d'activités, ateliers ou outils pour chaque notion. 

    - On enseigne le programme de cycle 4 : Vrai ... mais pas que ! On enseigne le cycle 4 dans les matières tels que la SVT, l'histoire-géo, la physique en adaptant le programme. On enseigne aussi une partie du cycle 4 en français et en mathématiques afin de préparer les élèves au D.N.B pro ! Mais, la majorité du temps, on enseigne le cycle 3 voir le cycle 2 notamment en lecture avec certains élèves pour qui les sons ne sont pas acquis du tout ! C'est donc un savant mélange à gérer et de nouveau c'est selon les classes. Par exemple, cette année avec mes 3e je fais énormément de cycle 3 car il y a un gros retard dans les apprentissages alors que je vais surement faire du cycle 4 avec mes 5e qui sont bien en avance pour des élèves de SEGPA sur certaines notions. 

    - Les élèves ne sont pas motivés / n'ont pas confiance en eux : Vrai et faux. La réponse est la même que dans les idées précédentes : c'est au cas par cas ! L'objectif de la SEGPA est d'amener les élèves à passer plus tard au minimum un CAP. Il faut donc les motiver ou bien leur redonner confiance en eux. Pour certains, c'est juste une question de peur de l'échec. Une fois cette barrière surmontée alors l'élève s'épanoui et les résultats ne font que progresser. Pour d'autres, il y a une crainte de l'école souvent marquée par un traumatisme. Il faut alors y aller gentiment et fonctionner par petites victoires. De nouveau, c'est la richesse de ce poste. 

    - Les PE ne sont pas formés pour cela (niveaux/public) : Vrai ! A aucun moment à l'ESPE (devenu INSPE), je n'ai eu un cours spécifique sur la SEGPA alors que beaucoup de jeunes collègues sont envoyés dans cette section. Quand on passe le concours de prof des écoles, on est loin de penser que l'on va préparer des troisièmes au brevet professionnel. Il y a donc un manque cruel d'informations et j'encourage les collègues à ouvrir leurs SEGPA et à ceux que veulent de venir voir et de franchir les portes d'un collège. 

    - Les élèves peuvent être décrocheurs scolaires : Vrai. Cela arrive mais ce n'est pas la majorité des cas. L'an dernier, en 3e, j'en ai eu une. C'est un défi au quotidien afin de les faire rester dans le cursus scolaire surtout que l'âge de 16 ans approche. Il faut donc user de stratagèmes et donner envie à ces élèves de préparer leur avenir et leur orientation.

    - Il n'y a pas de programmes / textes d'appuis / manuels pour la SEGPA : FAUX ! A la plus grande surprise de certains surement il existe des programmes d'enseignements adaptés pour les matières technologiques et pour l'histoire-géographie. Malgré tout, le spécialisé reste le parent pauvre de l'éducation nationale. Il existe aussi certains manuels pour les enseignements adaptés comme ceux chez Hachette éducation. Pour le reste, c'est souvent du bricolage et de la récupération à droite et à gauche notamment en prenant les manuels de cycle 3.

    - Le public d'adolescent est plus difficile (rebelles et irrespectueux) : Faux. Le public n'est pas plus difficile que dans certaines classes du primaire. Il est moins "malléable" mais reste gérable dans la majorité des cas. Après, il arrive que certains élèves posent de graves soucis et malheureusement les sanctions tombent à ce moment là. Mais, en général, c'est un plaisir de travailler avec ce public.

    - La difficulté pour le PE de s'intégrer dans une équipe de profs du secondaire : Vrai...mais ça dépend des équipes. Le PE est souvent moins bien vu par ses collègues du secondaire. Pour ma part, l’adaptation ne s'est pas faite en une année mais bien plus. Il y a des profs qui sont plus ouverts que d'autres et qui viennent à notre contact. A contrario, certains ne viennent jamais parler et ne viendront jamais. Il ne faut pas hésiter à aller en salle des profs et essayer de faire son trou. C'est important pour le bien être au travail mais aussi pour intégrer les élèves dans le collège. 

    - Le manque de poursuite dans la scolarité après la SEGPA : Faux. Les élèves de SEGPA vont en CAP après leur troisième (rarement en Bac Pro). Malgré tout l'ensemble (ou presque) des CAP leur sont ouverts et donc un panel large de formation s'offre à eux. Malheureusement, certains élèves ont des capacités limités pour des métiers passant par un CAP et c'est là que l'offre se réduit. Après leurs CAP les élèves peuvent enchaîner sur un second CAP (par exemple CAP boulangerie puis pâtisserie) voire un Bac Pro. Souvent, ce sont des métiers qui recrutent pour les élèves de SEGPA qui sont des élèves que j'aime appeler "privilégiés" vers le monde professionnel après la 3e.

    - Une fois en SEGPA on peut difficilement revenir dans un cursus classique : Vrai et faux. Il faut savoir que les 6e SEGPA sont pré-orientés. C'est à dire qu'en fin de 6e après le dernier conseil de classe on valide ou non leur orientation en SEGPA. Certains peuvent revenir dans l'ordinaire mais cela va rester à la marge tellement les dossiers SEGPA sont complets avant une orientation. Pour le reste, il est possible de faire des P.A.S.S pour certains élèves qui peuvent retourner dans l'ordinaire dans certaines matières selon leurs niveaux et les compatibilités d'emploi du temps. C'est donc un système complexe mais qui doit se généraliser et s'intensifier. Idem pour le chemin inverse avec la facilité pour les élèves de l'ordinaire de venir en SEGPA.

    - Il faut individualiser et non faire de la différenciation : Vrai et Faux. Il est impossible d'individualiser pour chaque élève au début et même après quelques années. Il faut faire de son mieux pour les élèves et ne pas chercher à être le plus complet dès les premiers jours. Il faut avancer et grandir aussi pour nous dans ce monde au final assez inconnu pour un PE.

    J'espère que l'article vous plaira et qu'il est assez complet afin de vous rassurer sur la SEGPA.

    Encore désolé pour la longueur de cet article.


    votre commentaire
  • Sur les réseaux sociaux, je vous ai demandé de me poser des questions ayant rapport avec la SEGPA en général pour faire une FAQ sur cette partie peu connue du monde de l'Education Nationale. Voici donc les questions ... et mes réponses sur un univers que je fréquente depuis déjà deux ans.

    (Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à les laisser en commentaire, j'y répondrais avec plaisir)

    Quels sont les profils des élèves de SEGPA ? 

    Les profils sont assez divers. Les élèves sont souvent multi-dys, certains présentent des troubles du comportement mais en général ce sont des retards dans les apprentissages qui font que les élèves sont en SEGPA.

    Est-ce que les élèves de SEGPA peuvent être porteurs de handicap ? 

    Oui, ils peuvent être porteurs de handicap. Dans ce cas là, ils ont (normalement) une reconnaissance MDPH et sont donc suivis avec des ESS régulières. Mais ce n'est pas la majorité des élèves. Cela varie d'un collège à l'autre. J'ai déjà des SEGPA avec 10% d'élèves MDPH comme d'autres à 33 %.

    Faut-il un dossier MDPH pour entrer en SEGPA ?

    Non , il ne faut pas forcément un dossier MDPH pour rentrer en SEGPA. Cependant, comme je l'ai dit juste avant, il y a des élèves MDPH en SEGPA. 

    L'entrée en SEGPA se fait sur dossier. Ce dossier doit être fait dès le CM1 car il est long et complexe. 

    Pourquoi les élèves sont orientés en SEGPA ? 

    Les élèves sont orientés en SEGPA à cause d'un retard dans les apprentissages fondamentaux de l'école primaire. Ils n'ont pas le niveau de CM2 et se situent en général à leur entrée à un niveau CE2/CM1. C'est une chance pour eux d'être orientés en SEGPA car ils vont être "protégés" et pouvoir mieux construire leur orientation professionnelle par la suite. 

    Quel est le suivi autour de ces élèves ? 

    Chaque élève à ce que l'on appelle un PPS. Un projet personnalisé de scolarisation qui le suit tout son collège. C'est un peu son carnet de vie au collège avec toutes les aides, les objectifs par période, ... 

    Nous faisons aussi des réunions de synthèse chaque semaine afin de parler des élèves mais aussi des projets et de la vie de la SEGPA. Il y a aussi les suivis propres à chaque élève comme par exemple les ESS, ou bien les SESSAD et les rdv avec des éducateurs dans certains cas. 

    Quelques élèves ont aussi des rdv extérieurs tels que l'orthophoniste, le psychologue ou bien le psychomotricien. 

    A l'issue de la scolarité au collège en SEGPA, vers quelles voies peuvent se diriger les élèves ? 

    Plusieurs solutions s'offrent aux élèves à la sortie de la 3e. Généralement, ils vont en CAP. Certains sont en apprentissage d'autres en lycée professionnel. Les élèves peuvent aussi aller en ULIS Lycée, en MFR ou bien encore en EREA. 

    Les choix sont donc multiples et les élèves sont dans les cas que j'ai vu rarement sans affectation. 

    Existe-t-il des lycées SEGPA ?

    Non, pas de lycée SEGPA mais des ULIS lycée. L'équivalent serait l'EREA pour le lycée. 

    C'est quoi la différence avec l'ULIS ?

    L'ULIS est une classe d'inclusion pour élèves présentant un handicap alors que la SEGPA est un dispositif pour élèves en grandes difficultés scolaires. Les élèves d'ULIS ont une classe de référence dans l'ordinaire dans laquelle ils sont inclus ce qui n'est pas le cas des élèves de SEGPA.

    On rentre en ULIS obligatoirement avec un dossier MDPH donc ils sont considérés comme handicapés. Les élèves ont aussi un niveau moindre en ULIS qu'en SEGPA.  

    Pour être clair les ULIS ont souvent un niveau fin de cycle 2 / début de cycle 3 à la fin de leur 3e.

    Les SEGPA c'est fin cycle 3 / début cycle 4 et les élèves MDPH de SEGPA c'est en grande partie pour des dys. 

    Les classes de SEGPA sont composées en moyenne de combien d'élèves ?

    Les classes de SEGPA sont composés de maximum 16 élèves par niveau. Mais cela peut monter à 17 (18 je ne suis pas certain). 

    Tout dépend aussi de la taille de la SEGPA. Il existe des SEGPA 48 élèves et des SEGPA 64 élèves. 

    En SEGPA 48, les effectifs sont plus faibles et on peut avoir 12 élèves de 5e et 6 de 3e par exemple.

    Comment gérer un groupe classe de SEGPA ?

    Chaque groupe classe est unique. De plus, sur certains cours les classes sont regroupées et cela change complètement le comportement de certains élèves. C'est donc une gestion que je dirais "heure par heure". Chaque cours est différent. On peut, avec une même classe, avoir une heure géniale où l'on avance et l'heure du lendemain horrible où rien n'est fait. C'est donc assez difficile de gérer un groupe classe. Il n'y a pas de formule magique mais le fait de changer d'activité régulièrement dans l'heure ou bien même de passer par le jeu peut aider. 

    Comment installer un climat propice aux apprentissages ? 

    Ce n'est pas simple. Il faut faire preuve de souplesse et ne pas les braquer. Il faut en permanence être dans la compassion et dans l'écoute. Ce sont souvent des élèves qui sont en souffrance avec l'école. La disposition de classe joue aussi énormément. Il faut souvent varier le format de travail (individuel, binôme, groupe) et jouer aussi avec l'espace pour les faire bouger et varier le placement des tables (en U, en îlots,...)

    Comment gérer plusieurs niveaux (6e/5e/4e/3e) ?

    C'est ce qui donne son charme à la SEGPA. On ne gère pas forcément des niveaux de classe en français et en maths mais plutôt des niveaux d'élèves. La gestion vient avec le temps. Au début c'est assez compliqué car c'est un univers complètement inconnu pour un PE. Mais cela vient vite avec le temps. Il ne faut pas avoir peur des différents niveaux et faire plutôt en fonction des capacités de chaque élève. 

    Quels outils utiliser pour la gestion de classe ? (par exemple en maternelle, on chante pour se calmer)

    Chaque prof à "ses trucs" pour la gestion de classe. Moi je fragmente mes séances avec forcément des rituels en français et en maths afin de les faire rentrer dans le travail. 

    J'utilise aussi les émotions et ses divers systèmes afin de poser des mots sur des comportements. Cela apaise les tensions dans la classe. Après, il ne faut pas hésiter à recadrer les élèves. Cela m'est déjà arrivé de stopper un cours et de partir sur un débat ou même une explication afin d'apaiser des conflits. Souvent, ces derniers viennent  de la cour de récréation et c'est donc compliqué de les résoudre en classe. 

    Quelle première journée ? 

    Deux types de première journée dans mon collège. 

    Celle des 6e qui est complète avec diverses activités et la découverte du collège seuls sans les autres niveaux. 

    Celle des 5e/4e/3e qui passent la matinée avec le Prof principal et la reprise des cours de l'emploi du temps dans l'après-midi.

    Quels programmes appliquer ? 

    Il faut appliquer dans la mesure du possible les programmes du cycle 3 et cycle 4. Il arrive très souvent de faire du cycle 2 en début de collège afin de revoir les bases ou de les construire surtout en lecture et en graphie.

    Après l'objectif est de valider le cycle 3 en fin de 3e afin d'obtenir le CFG (certificat de formation générale). Pour obtenir le brevet des collèges professionnel, il faut valider le cycle 4 et donc suivre des programmes qui sont adaptés soit par les professeurs soit directement par des textes officiels pour les matières scientifiques (hors mathématiques). 

    Les élèves peuvent-ils passer le DNB ?

    Oui, ils passent le DNB Pro. C'est une variante plus orientée vers le monde professionnel mais avec les mêmes épreuves, au même moment et de la même durée. Juste les sujets qui sont différents mais le niveau est assez complexe pour les élèves de SEGPA. 

    Quels manuels utiliser ? 

    J'utilise très peu les manuels. Pour l'histoire et la géographie, j'adapte les consignes des manuels de l'ordinaire. Pour le reste je fais mes banques d'exercices dans les manuels de cycle 3 ou bien je crée des ateliers. Je préfère adapter mes séances en créant des outils sur mesure qu'en reprenant des livres.  

    Comment différencier efficacement ? 

    Pour différencier, il faut bien connaître ses élèves. D’où l’intérêt de faire des évaluations diagnostiques en début d'année. Après, c'est vraiment de l'individualisation avec chaque élève. Ce n'est pas simple et impossible à réaliser sans avoir du bagage en SEGPA. Je commence à la troisième rentrée à vraiment le faire. Mais cela demande du temps et aussi une connaissance parfaite des élèves. 

    Est-ce que ça nécessite une pédagogie et une didactique particulière ?

    Bien sûr, c'est véritablement un autre monde. Le frontale est difficile avec eux. Certains ont besoin de supports adaptés, d'autres ont des difficultés pour écrire. Il faut vraiment changer sa façon de faire. Les groupes classes étant plus petits, il faut aussi adapter ses séances. Il faut privilégier la manipulation et le dialogue avec les SEGPA.

    Y a -t-il des inclusions hors SEGPA ? 

    Dans la mesure du possible oui. Mais ce n'est pas simple et cela implique énormément de contraintes dans les emplois du temps. Il faut aussi que l'élève concerné par ce que l'on nomme un PASS soit motivé. On peut faire des PASS dans n'importe quelle matière. Pour ma part j'en ai fait en mathématiques et en anglais. Tout dépend aussi de la volonté des profs du collège d'accueillir nos élèves.

    Peut-on réintégrer le cursus ordinaire ?

    Oui c'est possible, mais c'est très rare. J'ai juste entendu parler d'un élève dans ma zone géographique !

    La SEGPA est-elle vraiment inclusive ? 

    A mon sens non, cela dépend vraiment du bon vouloir des équipes du collège mais aussi des moyens fournis. Si les classes du collège sont à faibles effectifs, oui c'est possible d'inclure à 100 % mais c'est déjà compliqué et pas forcément adapté à chaque élève. 

    Sinon, je pense que c'est impossible malheureusement.

    Où vont tes élèves en stage ? 

    Mes élèves vont en stage dans les entreprises locales. Ils ont 2 fois 1 semaine de stage en 4e et 4 fois 2 semaines en 3e. La recherche de stages est assez complexe mais dans l'ensemble les élèves trouvent. Ils vont souvent chez les boulangers, les artisans, les grandes surfaces, les garagistes, ...

    Y-a-t-il des AVS/AESH en SEGPA ? 

    Non, il n'y pas d'AESH en SEGPA dans mon académie mais cela existe dans certaines comme celle du pas de Calais et de Nouvelle Calédonie. Il me semble avoir entendu que dans de rares cas cela existe mais dans mon département non !

    Peut-on être PE en poste définitif en SEGPA sans passer le CAPPEI ? Doit-on obligatoirement le passer? 

    Non, on ne peut pas être PE à poste définitif en SEGPA sans passer la certification qui se nomme le CAPPEI. Cependant, on peut être nommé PE en SEGPA à titre provisoire dès l'année de T1! Il n'est donc pas obligé de le passer mais à terme, si on veut rester en SEGPA il faut passer le CAPPEI.

    Es-tu le "prof principal" des classes de SEGPA? Si oui quel est ton rôle? 

    Oui, je suis prof principal d'une classe de SEGPA. Mon rôle est le même qu'un prof principal classique du collège. La différence notable est sur le plan comptable. Nous ne sommes pas payés pour être professeur principal contrairement aux collèges du secondaire. Au final, nous sommes des professeurs référents de nos classes.

    Comment s'articule l'emploi du temps d'un prof de SEGPA ?

    Un PE en SEGPA a 21h devant élèves + des heures de synthèse (1H30 chez moi). Il a un emploi du temps type prof de collège. Ce sont des heures fixes mais il peut ne pas travailler le mercredi, il peut finit plus tôt, il peut avoir des heures de creux. C'est assez déroutant au début mais on s'y habitue très très vite et c'est agréable !

    Ça ressemble à quoi une semaine type en SEGPA ?

    Une semaine type en SEGPA ressemble à une semaine de collégien classique. Il faut juste prendre en compte que les 4e et les 3e ont respectivement 6h et 12h d'ateliers de découverte professionnelle par semaine. C'est donc une vie de collégien. 

    Pour les profs, c'est pareil. Une semaine est composée des 21h de cours + des synthèses. 

    En tant que PE en SEGPA, quelles matières peux-tu enseigner ? 

    Tout dépend des collèges et des heures données aux PE. Mais, au final, on peut TOUT enseigner. Oui tout même l'EPS ou bien encore la musique. 

    As-tu des animations pédagogiques sur le rôle d'un PE en SEGPA ?

    En SEGPA, les animations pédagogiques ne sont pas obligatoires. Cependant, la circonscription propose des animations (sur le temps scolaire en général). C'est donc au bon vouloir de chaque enseignant. 

    Comment sont les relations entre les PE de SEGPA et les profs du collège ? 

    Les relations dépendent des collèges et de l'équipe dirigeante du collège (directeur de SEGPA compris). 

    J'ai connu un collège où les relations étaient assez complexes et un autre où les PE sont bien intégrés. C'est vraiment variable mais dans l'ensemble nous sommes vus comme des "sous-profs". C'est à nous de faire nos preuves et de montrer que l'on a notre place. D'où la difficulté de la SEGPA à s'intégrer au collège. Souvent, les locaux de SEGPA sont dans un coin du collège voir hors du collège dans certains cas ce qui complique encore les choses. 

     

    Voila, j'espère avoir répondu à toutes vos interrogations et que la SEGPA vous sera moins inconnu en lisant cet article ! 


    3 commentaires
  • En ce début août, je vous partage un site proposant des escapes games qui peuvent vous servir pour votre journée de rentrée ou bien même en fin d'année scolaire. Ce site (dont vous trouverez le lien en bas de cet article) c'est : Escape Game Kit

    Des escapes games pour la classe

     

    Ce site propose des escapes games pour tous les niveaux. Ces derniers sont personnalisables et proposent une immersion dans différents univers tels que l'espace, l'Egypte ancienne ou bien encore Harry Potter

    J'ai moi-même essayé en classe deux de leurs jeux : Panique dans l'espace et Momie Perdue. Ce sont mes élèves de toutes les classes de SEGPA qui ont été les cobayes lors de la fin d'année dernière. 

    Des escapes games pour la classe

    Les élèves sont particulièrement bien rentrés dans le jeu grâce à l'immersion proposée par le site et sa playlist que l'on retrouve facilement sur Youtube. 

    Avant de réaliser cette activité en classe, il m'a fallu imprimer le kit sur le site et préparer le matériel (compter une petite heure pour cela par escape game)

    Des escapes games pour la classe

    Les élèves sont donc bien rentrés dans le jeu où il faut résoudre plusieurs énigmes afin de se sortir de la situation initiale présentée au début du jeu. En ce qui concerne les défis, ces derniers sont plutôt adaptés pour des élèves de SEGPA. Il faut, néanmoins, les guider de temps en temps. 

    J'ai donc testé deux jeux et à chaque fois mes élèves se sont amusés mais se sont aussi creusés les méninges afin de pouvoir trouver les différentes énigmes. C'est donc une activité parfaite pour la fin d'année scolaire ou même pour un premier jour afin de pouvoir créer une cohésion de groupe et voir s'il faut travailler l'entraide et la solidarité avec votre classe. Je ne peux que vous recommander ce site avec ces escapes games d'une grande qualité. 

    Des escapes games pour la classe

     Si cela vous intéresse, voici le lien vers le site : https://escape-kit.com/

    Pin It

    votre commentaire
  • Qui-suis-je ?

    Bonjour à toutes et à tous, 

    C'est parti, je me lance (enfin), dans l'aventure d'un blog après plusieurs demandes sur mes ressources que je publie régulièrement sur les réseaux sociaux.

    Je me présente, je suis Maxi_prof. J'enseigne en SEGPA depuis deux ans. Je suis un jeune T2 qui a été envoyé au charbon (au 3ème mouvement) dans l'univers magnifique de la SEGPA. Ce n'est donc pas un choix de ma part. 

    Cependant, au fil du temps, j'ai trouvé ma place dans ce monde magnifique. Ces élèves ont vraiment besoin d'une structure pour eux et c'est donc en partant de ça que j'ai décidé d'y rester. 

    Je me retrouve donc à enseigner au milieu de profs du collège. Les PE ne sont pas préparés à cela et c'est compliqué au début mais on s'y fait vite. 

    Voilà, j'espère que vous trouverez sur ce blog des ressources utiles pour vos classes aussi bien en cycle 3 qu'en SEGPA ou bien en  ULIS. 

    Bonne lecture à toutes et à tous, 

     

    Maxi_Prof

     

    Pin It

    6 commentaires
  • Sur ce blog, vous trouverez de nombreux documents ( au fur et à mesure de mes publications). 

    Pour les lire correctement, il faut télécharger quelques polices d'écritures (s'ils ne sont pas en PDF). 

    Voici la liste des polices que j'utilise (téléchargeables sur Dafont) : 

    La KG SECOND CHANCES

    Mes polices d'écritures

    https://www.dafont.com/fr/search.php?q=KG+CHANCES

    La Sketch 3D

    Mes polices d'écritures

    https://www.dafont.com/fr/search.php?q=sketch+3D

    La Underland

    Mes polices d'écritures

    https://www.dafont.com/fr/underland.font

    La Batman Beat the hell Outta Me

    Mes polices d'écritures

    https://www.dafont.com/fr/batman-beat-the-hell-outta-me.font

     

    Avec ces polices, vous pourrez profiter tranquillement de l'ensemble de mes documents ! 

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique