• Une nouvelle semaine de confinement commence avec son lot de découverte sur la continuité pédagogique. Depuis quelques jours, des craintes apparaissaient sur l'utilisation de l'outil numérique par les familles. 

    Avec mes collègues, nous avons observé cette fragilité. Malgré tout, les familles pouvant imprimer dans la majorité des cas, ils arrivaient à contourner le problème. 

    Pour les autres, des envois papier étaient déjà effectués ce qui empêchait les soucis. 

    Mais hier soir, la réalité est revenue ... et elle a touché de plein fouet les familles. L'encre vient à manquer dans beaucoup de foyers. Vous allez me dire que les solutions sont simples et multiples ce qui est vrai, mais voici la triste réalité.

    Les familles pourraient acheter de l'encre, sauf qu'il n'y en a pas forcément dans les magasins (eh oui petite ville de campagne) et que surtout cela représente un budget. Certaines familles aimeraient le faire ... mais la réalité économique l'emporte. Le chômage partiel les touche et les fins de mois vont être difficiles dès avril. Il faut compter les dépenses et l'encre n'est clairement pas une priorité quand on doit nourrir une famille. 

    L'autre solution serait de remplir directement les devoirs sur l'ordinateur. Pour cela (et depuis le début), nous fonctionnons avec des fichiers word ou open office. Le problème ici est multiple.

    Premièrement, s'il y a plusieurs enfants dans la famille, le temps devant l'ordinateur est compté et ce n'est pas simple à gérer.

    Deuxièmement, il faut déjà avoir un ordinateur pour compléter les documents. Certains sont sur tablette, d'autres sur téléphone, il existe autant de situations différentes que de familles à gérer.

    Enfin, le point le plus important et le plus simple à comprendre : certaines familles ou enfants ne savent tout simplement pas faire. Remplir un document relève du défi pour eux. Ils ne savent pas s'y prendre. 

    Comme quoi, même en ayant du matériel, il faut savoir l'utiliser afin d'avoir une continuité satisfaisante. 

    Cette situation pèse sur les familles et de là va découler plusieurs symptômes comme la démotivation, les tensions familiales ou bien encore le sentiment d'abandon. 

    Le travail est donc beaucoup moins régulier, les parents lâchent aussi et l'écart continue de se creuser. 

    Je ne critique en rien la continuité qui est nécessaire et même vitale. J'apporte là des constats et mes craintes. 

    Cela donne aussi des pistes de travail, il faut apprendre aux élèves à se servir encore plus du numérique. Il faut pour cela en avoir les moyens. La SEGPA dans laquelle je travaille dispose d'une salle informatique rien qu'à elle. C'est une chance que peu de monde a. 

    Cette continuité aura le mérite de montrer que la fracture numérique est un frein à l'égalité des chances. Mes élèves qui sont déjà à besoins éducatifs particuliers sont pénalisés par ce manque d'accès au numérique, mais aussi par le manque de formation. Enfin, l'aspect financier va commencer à les toucher et là cela devient dramatique, car il y a peu de parades pour lutter contre cela.

    En ce début de 4e semaine de confinement, je me sens donc triste et résigné. Je dois colmater des brèches sans outils enfin si avec un seul et unique outil qui est la parole, les appels et le soutien que je peux avec mon équipe apporter aux familles. 

    Nous faisons de notre mieux, mais force est de constater que c'est une continuité de la fracture qui s'impose et non une continuité pédagogique ! 

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • Aujourd'hui, je voulais vous parler du C.F.G qui est le grand oublié des différentes prises de paroles de notre ministre ce week-end. 

    Cela montre que ce diplôme est méconnu voir inconnu pour énormément de personnes et il mérite d'être mis en valeur car pour certains élèves, c'est un des seuls diplômes qu'il auront dans leur vie scolaire. 

    Tout d'abord C.F.G veut dire Certificat de formation générale. Ce diplôme atteste d'un niveau de compétence de fin de cycle 3 en français et en mathématiques. Il s'adresse aux élèves pour qui le Brevet des collèges série professionnelle s'annonce compliqué. Il est passé en fin de scolarité au collège. 

    Il est aussi accessible aux adultes, qui le passent en candidat libre afin d'attester un niveau de français pour l'obtention d'un titre de séjour par exemple. 

    Autre particularité, il ne faut pas forcément être dans le système scolaire pour le passer et il comporte 2 sessions. Une en janvier (pour les non-scolaires et quelques exceptions (Prison, C.E.F, ...)) et une en juin. 

    Le CFG est le principal diplôme préparé en SEGPA, EREA, ULIS collège, IME, C.E.F, Prison ... C'est le diplôme pour les élèves à besoin éducatif particulier. 

    Pour les candidats scolaires, afin d'obtenir son C.F.G, il faut passer un oral qui porte sur un dossier de 5 à 10 pages que le candidat aura construit et qu'il devra présenter dans une présentation suivi d'un entretien pour une durée totale de 20 minutes. Ce dossier aura pour thème un stage ou les stages du candidat mais il est possible aussi de le faire sur une passion, un métier ou une formation que l'on souhaite présenter. Les élèves obtiendront une note sur 160 points qui sera combiné avec le contrôle continu pour l'obtention ou non du CFG. Le contrôle continu est un contrôle en cours de formation sur les 5 compétences du cycle 3 du socle commun, ce qui veut dire que ce contrôle continue commence dès le début de 6e avec la validations des compétences.

    Pour les candidats individuels, en plus de l'oral, il y a deux épreuves écrites d'une heure chacune. Les épreuves ont lieu en français et en mathématiques. Chacune est notée sur 120 points. 

    Dans les deux cas, il faut obtenir 200 points pour avoir le C.F.G.

    Souvent, en SEGPA, la passation du C.F.G est couplée avec celle du DNBpro. Malgré tout, ce n'est pas généralisé et je tiens à le préciser. Dans mon cas, j'accorde une aussi grande importance aux deux diplômes, c'est pourquoi il me paraissait important de vous l'expliquer. 

    Mes élèves travaillent dessus depuis septembre. Nous évoquons l'oral et nous nous entraînons toute l'année pour cet examen. Après les annonces, les parents nous ont directement demandé des nouvelles pour le C.F.G preuve de l'importance de ce diplôme pour les familles aussi. 

     

    C'est donc pour cela qu'une présentation s'imposait !

     

    Voici des liens officiels si vous voulez plus d'informations sur ce diplôme :

    https://eduscol.education.fr/cid46764/certificat-de-formation-generale.html

    https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000032962874&categorieLien=id

    https://www.education.gouv.fr/le-certificat-de-formation-generale-10823

    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=631F9CE14D2C9230FAAD90CD0E7EB139.tplgfr37s_3?idSectionTA=LEGISCTA000006166849&cidTexte=LEGITEXT000006071191&dateTexte=20190924

    https://www.education.gouv.fr/bo/16/Hebdo25/MENE1615562N.htm?cid_bo=103178

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Voici la suite de ma continuité pédagogique en SEGPA pour la semaine 4. Le format à l'air de convenir aux parents mais aussi aux élèves donc je le reconduis de nouveau. 

    J'essaye de varier les plaisirs et de faire des chapitres décrochés ou des activités complémentaires en Histoire/ Géographie. 

    Cette semaine dans le dossier 5e vous trouverez des activités sur les réfugiés mais aussi sur l'Arabe du Futur de Riad Sattouf

    Pour ce qui est du français et des mathématiques, je privilégie les révisions même si en 6e je continue de la méthodologie pour les problèmes qui ne fera pas de mal. 

    Voici donc les fichiers de la semaine :

    6e : Mathématiques : Télécharger « Devoirs S4 6A.docx »

    5e : Français, mathématiques, Histoire et Géographie : Télécharger « Devoirs S4 5A.docx »

    4e : Histoire, Géographie, EMC et Arts Plastiques :  Télécharger « Devoirs S4 4A.docx »

    3e : Français et Arts Plastiques : Télécharger « Devoirs S4 3A.docx »

    Bon courage à toutes et à tous pendant cette période ! 

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Nouvel article d'arts plastiques aujourd'hui avec une activité ne nécessitant pas beaucoup de matériel.

    Je vais vous expliquer comment j'ai réalisé mes fresques préhistoriques en classe. 

    L'objectif est de se rapprocher au plus des hommes des cavernes. 

    Les fresques préhistoriques

    Le dessin peut se faire sous format A4 / A3 / A2 comme vous le voulez. 

    Vous aurez besoin de peintures et de pastel noir.

    Pour commencer, montrez aux élèves différentes peintures rupestres afin de voir ce qui les caractérisent. 

    Une fois cette étape réalisée, il faut préparer les dessins au crayon à papier des divers animaux présent sur la fresque. 

    Une fois réalisé, les repasser avec un pastel noir. 

    Pour faire l'intérieur des animaux utiliser des pastels ou bien de la peinture appliquée avec les doigts. 

    Une fois cette étape réalisée, appliquer de la peinture sur la main de l'élève et l'apposer sur la feuille. 

    Il restera juste à faire le fond en appliquant avec une éponge de la peinture plus ou moins foncé selon vos envies et selon les couleurs des animaux. 

    Sur la photo, vous trouverez les réalisations d'élèves de 6e / 5e mais j'ai déjà réalisé ce projet avec des CE2 ! 

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Confinement rime avec continuité pédagogique mais aussi avec jeux vidéos pour ma part. 

    J'ai donc fait un mélange des deux pour vous proposer un nouvel atelier. 

    Ici, le jeu englobe deux compétences : 

    - Connaître le nom des principaux solides

    - Reconnaître les patrons des principaux solides

     

    Connaître le nom des principaux solides / Reconnaître les patrons des principaux solides

    Le principe est simple, il faut mettre le Maskass (personnage ennemi de Mario) en face de sa bonne sortie de tuyau. Comme vous pouvez le voir, sur chaque tuyau il y a le nom de la figure demandée et chaque Maskass a la figure ou le patron sur lui. 

    Connaître le nom des principaux solides / Reconnaître les patrons des principaux solides

    Comme d'habitude, voici le fichier au format word et donc modifiable afin vous aussi de réaliser votre propre jeu avec cette matrice. 

    Si vous voulez me le partager, c'est avec grand plaisir, et j'en ferais profiter tout le monde en le mettant sur le blog. 

    Télécharger « Mario solide.docx »

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Retour des présentations de jeux sur mon blog avec un jeu découvert par hasard au détour des allées d'un magasin et qui me suit maintenant en classe. 

    Ce jeu est édité chez Asmodee, il s'agit du Timeline Challenge.  

    Timeline Challenge

    Ce jeu est un dérivé du Timeline classique. Vous pouvez d'ailleurs utiliser vos cartes de Timeline afin d'enrichir le jeu. 

    Ce jeu vous sera utile en histoire en fin d'année ou pour travailler la chronologie de manière ludique. 

    Il est jouable de 2 à 10 joueurs pour des parties d'environ 30 minutes. 

    Le jeu est composé de multiples défis à la façon d'un jeu de l'oie. 

    Chaque défi est basé sur une ou plusieurs cartes événements qu'il faut soit replacer dans le bon ordre, soit daté ou bien encore trouvé l'écart entre deux événements ou la période d'un événement. 

    Ce jeu est idéal pour montrer aux élèves la représentation du temps long et que certains événements comme l'apparition de l'écriture sont très lointain. 

    Lorsque je joue à ce jeu, ma frise chronologique n'est jamais loin afin de pouvoir sans cesse m'y référer. 

    C'est un jeu parfait pour du cycle 3 mais aussi pour des élèves de SEGPA. 

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires